Terrasses, restaurants et parcs : Catherine Fournier souhaite plus de flexibilité pour les Longueuilloises et Longueuillois

Longueuil, le 28 mai 2021 – Dans le contexte du déconfinement amorcé par le gouvernement du Québec et la Santé publique, Coalition Longueuil – Équipe Catherine Fournier s’engage à rouvrir les discussions avec les instances municipales concernées pour revoir la réglementation relative aux terrasses et aux permis, de même que pour assurer la pérennisation post-pandémie de la légalité d'utiliser un barbecue portatif et de consommer de l'alcool en mangeant dans certains parcs.


« Le rôle de leadership d’une mairesse doit s'accompagner d’une capacité d'écoute et d’une aptitude à reconnaître les besoins et les intérêts de celles et ceux pour qui nous mettons en place des initiatives : nos concitoyennes et concitoyens. Je crois donc important, dans le contexte où nous amorçons cette sortie de pandémie, de faire preuve davantage de souplesse pour offrir de belles occasions de socialisation à la population, mais aussi pour soutenir nos commerçants locaux, dont nos restaurateurs et tenanciers de bars, qui ont connu l'une des périodes les plus difficiles de leur vie entrepreneuriale durant la crise sanitaire », a exprimé Catherine Fournier.


EN RÉSUMÉ
Comme mairesse de la Ville de Longueuil, Catherine Fournier s'engage à :

  • Revoir l'actuelle réglementation sur les terrasses, notamment le programme des contre-terrasses, afin qu’il devienne permanent chaque été, et permettre aux arrondissements de Greenfield Park et de Saint-Hubert de s'en prévaloir s'ils le désirent ;

  • Réduire considérablement les dédales administratifs pour les restaurateurs, afin qu'ils n'aient plus à recommencer à zéro le processus de demande de permis chaque année ;

  • Faciliter l'accès aux permis municipaux permettant aux clients de consommer un verre d'alcool sans nécessairement avoir à commander un repas pour l'accompagner ;

  • Pérenniser la possibilité d'utiliser un barbecue portatif de façon encadrée et de consommer de l'alcool en consommant de la nourriture dans certains parcs.


« Le programme des terrasses me semble être en projet pilote depuis 3 ou 4 ans. Chaque année, c'est comme le jour de la marmotte pour nous, les restaurateurs, et il faut y remédier. Il est aussi temps que la Ville de Longueuil soit plus flexible avec les permis, tant en ce qui a trait à la réglementation que pour les délais de traitement, a commenté Gérôme Paquette, copropriétaire et chef du restaurant L'Gros Luxe Vieux-Longueuil de la rue Saint-Charles Ouest. Je vois donc d'un très bon oeil l'arrivée de Catherine Fournier dans l'arène municipale. C'est une femme d'action, à l'écoute, rassembleuse et dont la vision et les objectifs seraient bénéfiques pour l'ensemble de la population de notre ville.

Il faut que les problématiques que nous vivons soient corrigées pour le bien de notre économie locale et au nom de la qualité de vie des citoyennes et des citoyens », a-t-il poursuivi.


Coalition Longueuil – Équipe Catherine Fournier souhaite également, à l'instar d'autres grandes villes du Québec, pérenniser la possibilité d'utiliser un barbecue portatif de façon encadrée et de consommer de l'alcool en consommant de la nourriture dans certains parcs. La formation politique s'engage même à analyser la possibilité de doter certains parcs de Longueuil de BBQ fixes afin que la population puisse profiter des espaces verts tout en partageant un repas.


« Un tel projet vient avec un encadrement nécessaire au niveau de la sécurité, ce à quoi notre équipe s'engage du même souffle. Cela passe également par une responsabilisation accrue des citoyennes et citoyens à l'égard de la protection de notre environnement. Je fais confiance aux gens de Longueuil et je suis certaine que plusieurs, dont au premier chef les jeunes et les familles, verront en cette proposition l'occasion de passer du bon temps à très faible coût », a poursuivi Mme Fournier.


« Longueuil est magnifique et les projets que mon équipe et moi avons pour la ville sont prometteurs, visionnaires et ambitieux. Mais dans la période post-pandémie, il ne faut pas oublier ceux qui animent et font vibrer notre économie locale. Faire preuve de flexibilité, notamment auprès de l’ensemble des restaurateurs, contribuera concrètement à la relance économique de la ville et permettra à tous de profiter pleinement de la saison estivale », a conclu la candidate à la mairie.