Catherine Fournier propose de mettre les familles au coeur de la ville

Longueuil, le 21 septembre 2021 – Le quotidien des familles peut être complexe à gérer, particulièrement par l’entrecroisement des nombreuses responsabilités professionnelles et familiales des parents, de même qu’en raison de certains facteurs socioéconomiques. Coalition Longueuil — Équipe Catherine Fournier s’engage fermement à mettre les familles au coeur de la ville.


« Les parents ont déjà mille choses à penser et à organiser au quotidien. On dit que ça prend un village — ou une ville ! — pour éduquer un enfant et je crois que se rassembler pour les tout-petits, c’est aussi renforcer notre tissu social. Il faut appuyer nos organismes qui en font déjà beaucoup pour nos familles et développer des réseaux d’entraide pour briser l’isolement. Je veux que Longueuil soit une ville où on peut s’établir, grandir et s’épanouir », a énoncé Catherine Fournier, candidate à la mairie pour Coalition Longueuil.


EN RÉSUMÉ
Coalition Longueuil - Équipe Catherine Fournier propose d’alléger le quotidien des familles et de créer un milieu de vie stimulant pour les enfants en adoptant plusieurs mesures :

  • Consolider, en partenariat avec les organismes communautaires, notre réseau de maisons de la famille offrant des services de répit et d’entraide aux familles ;

  • Instaurer une Journée de la famille à Longueuil avec des kiosques pour faire découvrir l’offre de services et d’activités du territoire et déployer dans tous les arrondissements une programmation attrayante pour les enfants de tous âges ;

  • Inviter les enfants à s’approprier leur ville, notamment en les impliquant dans la rénovation des parcs et par des projets ciblés d’art urbain, notamment par le biais des écoles ;

  • Favoriser l’entraide entre les familles en créant un portail permettant de connaître d’autres familles du quartier et de répertorier les initiatives de regroupements de parents ;

  • Encourager les initiatives de quartier permettant aux familles de reprendre leur souffle comme les joujouthèques mobiles, l’animation de parcs, les fêtes, le répit-poussette ou le trottibus communautaire ;

  • Favoriser l’entraide intergénérationnelle en multipliant les occasions de rencontres entre les enfants et les personnes aînées en collaboration avec les organismes, les acteurs institutionnels et les RPA ;

  • Collaborer avec les écoles primaires de la ville pour mettre en place des initiatives d’éveil à la nature et à la culture, notamment par des potagers scolaires ou des ateliers de découverte des métiers d’art ;

  • Simplifier l’inscription aux cours et activités offertes par la ville, notamment par la refonte du portail et une meilleure communication au citoyen ;

  • Élargir l’accès à des aliments sains en mettant en place des solutions accessibles aux familles comme les réfrigérateurs communautaires ou les espaces de conservation d’aliments communautaire ;

  • Profiter d’un partenariat avec les visites post-natales des CLSC pour offrir systématiquement l’ensemble des services familiaux du territoire aux parents de nouveaux-nés ;

  • Faciliter le développement de places en garderies en favorisant l’implantation de Centres de la petite enfance (CPE) sur le territoire par des dons de terrain de la Ville, le recours au droit de préemption ou des exonérations de taxes ;

  • Doter la Ville de Longueuil d’une expertise en matière de diversité culturelle afin de mieux répondre aux besoins des familles issues de l’immigration.


« Chaque année, il faut que je m’arrange pour avoir quatre ordinateurs pour pouvoir inscrire mes quatre enfants aux cours donnés par la ville. Si seulement je pouvais aussi avoir quatre paires de bras ! Je rêve d’une ville plus conviviale pour les familles. C’est beau d’avoir une cour chez soi, mais tu finis par en faire le tour. J’aimerais pouvoir amener mes enfants faire des activités dans des parcs dynamisés, pouvoir sortir de notre quotidien et créer des liens plus facilement avec d’autres familles », a fait valoir Nathalie Delisle, candidate de Coalition Longueuil — Équipe Catherine Fournier dans le district des Maraîchers.


« Le manque de places en garderie fait les manchettes partout au Québec et les familles de Longueuil ne sont pas épargnées. J’appuie personnellement le mouvement «Ma place au travail» porté par de nombreuses femmes depuis plusieurs mois maintenant. Je m’engage à ce que notre future administration municipale fasse tout en son pouvoir pour faciliter le développement de nouvelles places en garderie sur notre territoire, notamment en favorisant l’implantation de CPE sur des terrains appartenant à la Ville, entre autres mesures pour mieux soutenir les familles », a conclu Catherine Fournier.