Catherine Fournier propose une nouvelle vision économique pour faire de Longueuil la capitale de l’innovation au Québec

Longueuil, le 13 septembre 2021 – Coalition Longueuil — Équipe Catherine Fournier met de l’avant une vision structurante du développement économique axée sur la prospérité sociale et environnementale visant la concertation des différents acteurs économiques et le bien-être de la collectivité longueuilloise.


« En tant que mairesse, j’ai l’objectif de faire de Longueuil la capitale de l’innovation au Québec. Nous avons déjà un terreau fertile et avec une approche concertée du développement économique, nous pourrons combiner les forces de tous les acteurs présents sur le territoire pour nous distinguer davantage et favoriser de nouveaux modèles d’affaires innovants. L’agglomération de Longueuil, unie, se classe au 4e rang en fait de poids démographique : nous avons donc plus à gagner en travaillant ensemble. Pour une agglomération forte, pour davantage d’occasions économiques et pour le bien-être collectif des citoyennes et des citoyens, j’exercerai un leadership inclusif avec les villes liées afin que nous devenions des villes alliées », a énoncé Catherine Fournier, candidate à la mairie pour Coalition Longueuil.


EN RÉSUMÉ
Coalition Longueuil — Équipe Catherine Fournier présente son plan structurant en quatre volets pour un développement économique axé sur l’innovation, la prospérité sociale et environnementale.


Accompagnement et ressources aux entreprises

  • Appuyer la vision de développement économique innovant pour les secteurs manufacturier et industriel en collaboration avec Développement économique Longueuil (DEL) ;

  • Élaborer une offre spécifique d’accompagnement et de soutien aux commerces de proximité et entreprises de service en collaboration avec la Chambre de commerce et de l’industrie de la Rive-Sud (CCIRS) ;

  • Encourager la mise en place d’un centre de développement et d’innovation permettant à DEL, conjointement avec d’autres acteurs (académiques, économiques, entrepreneuriales, etc.), de proposer une offre de service intégrée dédiée tant aux entreprises qu’aux municipalités de l’agglomération et ce, avec l’appui des ressources internes de la ville (développement économique, développement durable, TI et numérique) pour favoriser des pratiques innovantes ;

  • Créer une cartographie intelligente des entreprises et de leurs produits (partage et optimisation des compétences productives, intrants et extrants, main-d’oeuvre, exportations, formation, etc.) dans le but de soutenir un réseau d’occasions d’affaires inter-entreprises, de planifier stratégiquement le développement du territoire et de favoriser la transition vers l’économie circulaire ;

  • Renforcer l’appui de la Ville de Longueuil pour les projets de zone d’innovation en aérospatiale, spécialisée en formation de main-d'oeuvre, et de zone en transformation numérique.


Positionnement de Longueuil à l’échelle de la région

  • Mettre en place une table de concertation multisectorielles des principaux acteurs de l’écosystème d’affaires, incluant des élus des différents paliers gouvernementaux, adopter une approche concertée de développement économique avec les villes alliées et étudier de possibles collaborations avec d’autres villes à l’international ;

  • Identifier les ressources clés répondantes à la Ville selon les enjeux pour favoriser une communication bidirectionnelle avec les parties prenantes et participer activement au comité communication initié par les acteurs du milieu ;

  • Créer des partenariats entre la ville, le RTL et les entreprises des parc industriels pour améliorer la desserte de transport en commun dans ces zones ;

  • Positionner la Ville de Longueuil comme employeur de choix en misant sur le bien-être des employés et en valorisant l’expertise de la fonction publique.


Diversification des modèles d’affaires et lien avec la communauté

  • Favoriser l’implantation d’OSBL de services et d’entreprises d’économie sociale au coeur des projets de développement, d’événementiel et d’infrastructures majeures de la ville par des appels d’offres dédiés ainsi qu’agir comme facilitateur auprès d’autres acteurs institutionnels ;

  • Créer, en collaboration avec le Pôle de l’économie sociale de l’agglomération de Longueuil, un Fonds dédié cogéré pour l’économie sociale afin d’aider à la révélation, l’idéation, le démarrage, le développement ou la consolidation d’entreprises d’économie sociale et de modèles coopératifs et favoriser le maillage avec les établissements d’enseignement pour faire connaître ces modèles d’affaires ;

  • Désigner un élu responsable de l’économie sociale et faciliter le processus d’accréditation pour les entreprises en économie sociale ;

  • Reconnaître l’importance des organismes culturels, communautaires et sportifs dans le développement de nos communautés et reconnaître la notion de services écologiques rendus par nos milieux verts dans la planification économique ;

  • Faire participer activement la population aux démarches de revitalisation des artères commerciales en créant des espaces de rapprochement avec les citoyens corporatifs pour les impliquer dans la planification et la recherche de solutions.


Développement du savoir

  • Créer un portail ouvert au public pour développer des techno-compétences en partenariat avec la communauté d’affaires, les établissements d’enseignement et les organismes communautaires pour réduire la fracture numérique entre les citoyens et mettre en commun les ressources de littératie numérique ;

  • Faire de Longueuil une ville accueillante pour les étudiants et augmenter le taux de rétention (résidences étudiantes à prix abordable, vie de quartier bonifiée, offre alimentaire à proximité des lieux d’enseignement, etc.) ;

  • Mettre à disposition les lieux publics de la ville pour des conférences, en collaboration avec les milieux d’enseignement dans les trois arrondissements, pour renforcer la position de Longueuil en tant que ville du savoir.


« J’entends souvent qu’on doit rendre les Longueuilloises et les Longueuillois fiers de leur ville. Ce sera surtout notre devoir à nous, en tant qu’élus, d’être fiers de ce qui se crée ici, et de le mettre en valeur. Des entreprises dynamiques, des projets structurants, des personnes qui veulent se lancer, il n’en manque pas à Longueuil. Nous appuierons concrètement l’entrepreneuriat, sous toutes ses formes, et exercerons un leadership rassembleur pour innover et créer de la valeur. Le développement économique, le développement social, l’expérience citoyenne, l’environnement : tout cela doit être un écosystème bien vivant pour que les gens puissent s’enraciner dans notre ville », a précisé Geneviève Héon, candidate de Coalition Longueuil — Équipe Catherine Fournier dans le district du Vieux-Saint-Hubert—la-Savane.


« L’entreprenariat local est la source du développement économique d’une ville. Nous devons utiliser notre vue d’ensemble sur le territoire pour créer des liens, optimiser nos ressources et être proactifs en matière de développement durable. Je veux que notre ville et notre agglomération deviennent une référence et que notre développement serve à renforcer la qualité de vie de nos concitoyennes et de nos concitoyens, de même que la force de notre tissu social », a conclu Jonathan Tabarah, candidat de Coalition Longueuil — Équipe Catherine Fournier dans le district du Parc-Michel-Chartrand.