Coalition Longueuil – Équipe Catherine Fournier présente son plan en matière de verdissement

Longueuil, le 28 septembre 2021 – La candidate à la mairie pour Coalition Longueuil, Catherine Fournier, est fière de présenter le plan d’action de sa formation politique en matière de verdissement à Longueuil, mais également en matière de prévention de la pollution atmosphérique et sonore. Rappelons que l’un des grands objectifs de Coalition Longueuil - Équipe Catherine Fournier est de favoriser la santé de la population en prenant soin de l’environnement.


« Nous souhaitons que Longueuil soit reconnue comme une ville où il fait bon vivre, a déclaré d’entrée de jeu Mme Fournier. Pour y arriver, nous voulons atteindre l’objectif fixé en 2018 par la Politique de l’arbre de Longueuil, soit atteindre d’ici 2030 un indice de canopée de 25%. Non seulement cela contribuera à lutter efficacement contre la crise climatique, mais la qualité de vie des résidents s'en trouvera améliorée par la création de zones de fraîcheur qui remplaceront peu à peu les îlots de chaleur, l'amélioration de la qualité de l’air et la réduction de la pollution sonore. Cela s'ajoute à l'engagement de notre équipe de protéger 1 500 hectares de boisés et milieux naturels déjà existants, dont plusieurs sont actuellement menacés », a expliqué Catherine Fournier.


EN RÉSUMÉ
Afin d’augmenter le couvert végétal à Longueuil, Coalition Longueuil - Équipe Catherine Fournier s’engage à :

  • Procéder à des opérations massives de verdissement à travers la ville par la plantation d’arbres et autres végétaux et la déminéralisation dans les emprises municipales, notamment par l’implantation de zones végétalisées en bordure de rue, et les terrains institutionnels et privés, par la création de partenariats avec la Ville, particulièrement dans les stationnements des zones commerciales et industrielles où se retrouvent d’importants îlots de chaleur ;

  • Appuyer les écoles publiques, le Centre de services scolaires Marie-Victorin et la Commission scolaire Riverside dans leurs projets de verdissement et d’embellissement de leurs cours d’école, d’autres îlots de chaleur importants dans les quartiers ;

  • Soutenir les plantations sur les terrains privés des citoyens par la distribution annuelle de milliers d’arbres gratuits ou à faible coût ;

  • Procéder à d’importantes opérations de reboisement dans les milieux naturels affectés par l’agrile du frêne, notamment au parc Michel-Chartrand ;

  • Augmenter les ressources de la Ville en matière de gestion de la foresterie urbaine, visant notamment à mieux suivre et réagir face aux maladies et aux insectes ravageurs de plus en plus nombreux qui affectent nos arbres, comme au printemps et à l’été 2021 avec la chenille spongieuse, le tout en impliquant et sensibilisant la population;

  • Favoriser la biodiversité dans les plantations afin, entre autres, de lutter contre les insectes ravageurs (ex. : l'agrile du frêne) ;

  • Renforcer la réglementation concernant l’abattage d’arbres lors de travaux de démolition ou de construction, conformément à notre plan visant à favoriser la densification à échelle humaine.

 

Afin de lutter contre la poussière et le bruit provenant des voies rapides de circulation et des autoroutes, notre équipe s’engage à :

  • Évaluer sérieusement différentes options d’atténuation de la pollution sonore et de captation de la poussière en bordure de l’autoroute 20 et la route 132, près des quartiers de Fatima et du Vieux-Longueuil, de la route 116 et des lignes de chemin de fer du Canadien National (CN), ainsi que près des quartiers Laflèche et Saint-Robert, incluant des plantations d’arbres ou écrans végétaux, le tout en collaboration avec le ministère des Transports du Québec (MTQ) et, au besoin, le nouvel Office de consultation publique que nous mettrons sur pied ;

  • Compléter le projet de prolongement du mur anti-bruit en bordure de la route 116 à Saint-Hubert.


« Ce que nous présentons aujourd’hui est le plan le plus crédible en matière de verdissement que Longueuil ait connu. Enfin quelque chose de concret, de réaliste et qui aura une influence directe sur l’environnement! La population doit être sensibilisée et impliquée dans le verdissement de la ville, tout comme les partenaires institutionnels et privés de Longueuil. Il s’agit de mettre la collaboration dont fera preuve Catherine Fournier comme mairesse de Longueuil au service de la lutte contre la crise climatique et les îlots de chaleur. De plus, l’enjeu du bruit causé par les autoroutes qui ceinturent Longueuil doit devenir une priorité de l’administration, alors que le dossier stagne depuis plusieurs années. Cela préoccupe énormément les citoyennes et les citoyens de mon quartier, et mes collègues me rapportent que c’est la même chose pour tous les secteurs résidentiels adjacents à une voie rapide ou à une autoroute. Nous devons agir, car il en va de la santé des gens », a commenté Marc-Antoine Azouz, candidat de la Coalition dans Fatima-Parcours-du-Cerf et président-fondateur de l’organisme Verdissons Longueuil.


« Je souhaite que notre vision amène un changement de culture à la Ville. Plus qu’un simple nombre projeté d’arbres plantés, pour l’environnement, il faut s’engager à présenter un plan beaucoup plus exhaustif, qui inclut la protection des boisés déjà existants. Seule notre équipe a déjà pris cet engagement ambitieux mais ô combien important, avec une approche de collaboration avec les partenaires. Et c’est encore une fois exactement ce que nous proposons aujourd’hui avec notre plan en matière de verdissement », a conclu Catherine Fournier.