Coalition Longueuil — Équipe Catherine Fournier présente son plan d’exemplarité environnementale

Longueuil, le 18 octobre 2021 – Le plus récent rapport du GIEC a encore une fois souligné l’importance de s’attaquer concrètement à la lutte aux changements climatiques. C’est dans ce contexte que Coalition Longueuil — Équipe Catherine Fournier tient à présenter un plan d’exemplarité environnementale pour Longueuil basé sur la science et l’efficacité dans la lutte aux changements climatiques pour une transition juste et résiliente. Ce plan sera imbriqué à même la Charte verte que souhaite faire adopter Coalition Longueuil afin de protéger les droits environnementaux citoyens.


« Il n’y a plus de métaphore appropriée pour accentuer le fait que nous sommes en situation d’urgence climatique mondiale. Dès le lendemain de l’élection, je m’engage à relever le défi de l’ambition climatique. Nous avons encore la possibilité d’agir : je crois qu’il est grand temps de s’en saisir et de viser l’exemplarité environnementale. Ce devrait être LA responsabilité de tout décideur en 2021 », a déclaré Catherine Fournier, candidate à la mairie pour Coalition Longueuil.


EN RÉSUMÉ
Coalition Longueuil — Équipe Catherine Fournier propose un plan d’exemplarité environnementale basé sur la science et l’efficacité dans la lutte aux changements climatiques pour une transition juste et résiliente, comportant les mesures suivantes :

  • Adhérer à la campagne « Les villes vers zéro » pour mettre en oeuvre un plan d’action climatique inclusif et résilient vers la carboneutralité basé sur les pratiques les plus efficaces identifiées par la science, appuyé par le nouveau conseiller scientifique en chef ;

  • Établir un diagnostic du bilan carbone du territoire ;

  • Mettre de l’avant un Chantier de la transition et de la résilience, qui aura comme objectif d’identifier les vulnérabilités de Longueuil et de ses communautés face aux changements climatiques et d’effectuer des recommandations concernant une transition juste vers la carboneutralité et l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques ;

  • Adopter des mesures incitatives d’économie d’eau potable et de réduction de la consommation en période de pointe, tant pour les citoyens que pour les entreprises ;

  • Poursuivre les investissements nécessaires pour la mise aux normes de nos infrastructures sanitaires, notamment en matière d’eaux usées ;

  • Protéger 1500 hectares de milieux naturels et viser la renaturalisation des espaces verts et plates bandes municipales lorsque possible pour donner libre court à la flore indigène, réduire la portée de l’herbe à poux et favoriser la présence d’espèces mellifères ;

  • Adopter l’exemplarité dans la conception écologique, notamment en matière énergétique, pour tous les futurs bâtiments municipaux, dans les rénovations majeures du parc immobilier actuel et lors de la délivrance de permis des développements immobiliers ;

  • Accélérer l’électrification des véhicules municipaux et assainir les infrastructures municipales, notamment par la modernisation des usines de filtration et des dépôts à neige ;

  • Ajouter un volet zéro déchet à la Journée verte de Longueuil pour offrir aux citoyens des outils zéro déchet à prix réduit et créer un programme de subvention pour les produits menstruels durables ;

  • Évaluer la performance du centre de tri et rendre publiques les données quant à la quantité de matières recyclables résidentielles recyclées et la quantité de rejets annuels du centre de tri.


« La démarche scientifique est un des piliers de ma vie professionnelle et je crois qu’avec l’ampleur de la crise climatique, il faut absolument nous doter des meilleures pratiques pour protéger la santé des Longueuilloises et des Longueuillois. Je veux que la lutte aux changements climatiques se reflète dans une démarche juste, réfléchie et efficace basée sur la science. La transparence est également un facteur d’adhésion pour la population. C’est à nous de jouer pour gagner la confiance des gens dans cette transition », a ajouté Marjolaine Mercier, candidate de la Coalition Longueuil dans le district de Le Moyne-Jacques-Cartier.


« L’exemplarité environnementale, c’est un investissement important dans notre avenir collectif. Être une ville pionnière en matière de développement durable et de gestion responsable, c’est valoriser et attirer des emplois de qualité. C’est aussi créer une communauté saine pour nos concitoyennes et nos concitoyens. Ce sont là des facteurs d’attractivité et de résilience pour notre ville », a conclu Geneviève Héon, candidate dans le district du Vieux-Saint-Hubert-La-Savane.