Catherine Fournier s’engage à protéger et valoriser 1 500 hectares de milieux naturels à Longueuil

Longueuil, le 26 août 2021 – Coalition Longueuil – Équipe Catherine Fournier présente aujourd’hui un plan ambitieux de préservation des milieux naturels qui fera de Longueuil une leader en matière d’accès à la nature pour sa population. La formation politique s’engage notamment à protéger à perpétuité et mettre en valeur 1 500 hectares de forêts et boisés urbains, dont plusieurs milieux humides.


« Les confinements de la dernière année et demie ont poussé les citoyennes et les citoyens à redécouvrir leurs espaces extérieurs. Qui plus est, le Québec, comme plusieurs autres endroits sur la planète, fait présentement face à une énième période de canicule intense. Dans ce contexte, il y a une volonté claire de la population à préserver nos forêts et nos boisés urbains, synonymes de fraîcheur. Ces espaces essentiels à la biodiversité et la santé des gens contribuent également à la préservation d’espèces menacées et permettent de lutter contre la crise climatique qui nous préoccupe tous. Je suis très fière d’annoncer aujourd’hui le plan le plus ambitieux des dernières années à Longueuil afin de protéger ces espaces névralgiques et vitaux. Comme mairesse de Longueuil, je m’engage à protéger et mettre en valeur 1 500 hectares de milieux naturels, représentant 12% du territoire de la ville, dans les quatre prochaines années », a déclaré la candidate à la mairie pour Coalition Longueuil, Catherine Fournier.


« Rappelons qu’aucun plan de conservation des milieux naturels n’a été adopté à Longueuil depuis 2005, soit à une époque où la vision du développement du territoire était totalement différente. Aujourd’hui, nous devons freiner l’étalement urbain tout en assurant de la prévisibilité aux développeurs immobiliers, qui sauront à quoi s’attendre avec notre administration. Nous avons une responsabilité politique d’assurer un développement urbain qui tient compte des défis climatiques et qui assure un large accès à la nature pour la population. Des fonds gouvernementaux existent à ces fins, notamment pour l'acquisition de terrains privés », a-t-elle poursuivi.
 

EN RÉSUMÉ
Coalition Longueuil – Équipe Catherine Fournier met de l’avant un plan ambitieux et concret de conservation des milieux naturels longueuillois :

  • Protéger 1 500 hectares de milieux naturels à Longueuil d’ici 2025 par changement de zonage ou acquisition de terrains pour en faire des zones de conservation à perpétuité, soit la superficie de 8 fois le parc du Mont-Royal ou 12% du territoire de la ville de Longueuil ;

  • Adopter dans la première année du mandat un Plan de conservation des milieux naturels, une première depuis 2005, qui ciblera précisément les nombreuses zones à protéger, ce qui donnera également de la prévisibilité aux promoteurs sur les espaces restants pouvant être développés ;

  • Création de deux nouveaux parcs-nature, tout en protégeant les territoires concernés :

    • Parc-nature de 40 hectares en bordure du chemin de fer entre le parc canin Julien-Lord et le chemin de Chambly ;

    • Parc-nature de 90 hectares dans les boisés Fonrouge et Roberval, des milieux humides abritant la plus grande population de rainette à faux grillon, une espèce menacée au Canada ;

  • Protéger à perpétuité l’intégralité du terrain de golf du Parcours du Cerf, propriété de la Ville de Longueuil ;

  • Élargir l’accès à la nature pour les citoyennes et les citoyens, en aménageant des sentiers pédestres ouverts à la population dans les milieux naturels, en entretenant ces espaces de biodiversité et en les reliant par des corridors naturels, le tout inspiré des zones d’éducation et des zones de conservation de la SÉPAQ ;

  • Créer un programme de Sanctuaires citoyens pour accompagner les personnes souhaitant encourager la biodiversité urbaine sur leur terrain ou dans leur quartier, notamment par des séances d’aménagement durable.

« Le boisé Fonrouge, qui se trouve dans le district Georges-Dor, est menacé par divers développements alors qu’il s’agit d’un écosystème incroyable, abritant la plus grande densité de rainette faux-grillon au Canada, une espèce menacée protégée par décret fédéral. Ce milieu humide en plein coeur de Longueuil doit être protégé et mis en valeur pour que la population puisse y découvrir sa richesse écologique, qui compte notamment un immense marais urbain enclavé entre les quartiers résidentiels. Je m’engage à le protéger », a commenté la candidate de la Coalition dans le district Georges-Dor, Reine Bombo-Allara.

 

« Nos milieux naturels travaillent pour nous : ils filtrent notre air, réduisent la température ambiante et captent une partie des émissions de CO2. Ils exercent une influence colossale sur la santé de la population. En tant que professionnelle de la santé, je fais de l’action environnementale une priorité dans ma vie et avec le programme Sanctuaires citoyens, nous donnerons l’occasion aux citoyennes et aux citoyens de tous les arrondissements de s’engager concrètement pour la préservation de l’environnement au quotidien », a ajouté la candidate dans le district LeMoyne-Jacques-Cartier, Marjolaine Mercier.