«Les gens veulent être entendus. Et j'ai envie de m'impliquer parce que je pense que la politique doit être faite de façon différente.

Mon souhait pour Longueuil c'est une
innovation majeure dans la façon de faire la politique. Je souhaite que le citoyen soit mis au coeur du processus décisionnel, et pour ça il faut l'écouter.
Et c'est ce que j'ai envie de faire. J'ai envie de dire on est
accessible, on est à l'écoute.»
- Reine Bombo-Allara

VL_Mauve.png

Reine Bombo-Allara

GEORGES-DOR (VIEUX-LONGUEUIL)

  • Noir Icône Instagram
  • Facebook

Née en République démocratique du Congo, Reine a grandi et a passé la majeure partie de sa vie à Longueuil. Passionnée par l’humain et l’éducation, elle s’est impliquée à différents niveaux au sein de la Commission scolaire Marie-Victorin (maintenant Centre de services scolaire Marie-Victorin), notamment comme présidente du conseil d’établissement d’une école secondaire, représentante au comité de parents et commissaire-parent représentante des écoles secondaires. Au cours de son mandat, elle a entre autres été déléguée à la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) et a participé à ce titre à l’élaboration du mémoire présenté à l’Assemblée nationale sur le projet de réforme de la gouvernance scolaire. Doublement diplômée d’HEC Montréal en gestion d’entreprise et en administration, elle est aujourd’hui entrepreneure et enseignante en langues, en plus d’agir comme proche aidante auprès de son oncle avec qui elle vit dans le quartier Georges-Dor. Forte de son parcours au sein de notre démocratie scolaire, Reine souhaite maintenant poursuivre son engagement à porter la voix des citoyennes et des citoyens, cette fois au municipal. Elle souhaite utiliser la tribune de conseillère municipale pour démontrer l’importance de l’écoute et de la prise de décisions inclusives, éclairées de la sagesse collective de la population.